Rappel : Appels à Projets STIC-Asie et Bio-Asie 2014 [id]

GIF

La DREG lance, en liaison avec la sous-direction des Echanges scientifiques et de la Recherche (DGM), les appels à projets STIC-Asie et BIO-Asie 2014.

GIF
Les programmes de soutien aux collaborations scientifiques STIC-Asie et Bio-Asie financent les coûts de mobilité de projets de recherches multinationaux (au moins un partenaire en France et au moins deux en Asie) dans les domaines des Sciences et technologies de l’information et de la communication pour l’un, et de l’étude des substances naturelles et de la biodiversité pour l’autre. Ils structurent des réseaux scientifiques franco-asiatiques dont les recherches répondent aux enjeux d’innovation et de développement de la zone. Ils accordent enfin une priorité géographique à l’ASEAN dans le cadre de l’émergence de sa communauté socioculturelle, au sein de laquelle l’intégration scientifique joue un rôle majeur.

Les appels à propositions (AAP) font suite au séminaire régional BIO et STIC ASIE, qui a réuni du 4 au 6 juin 2014 au sein du LIPI (Lembaga Ilmu Pengetahuan Indonesia / Institut Indonésien des Sciences) plus de 70 chercheurs et partenaires de France et d’Asie.

UNESCO, UE, Cambodge, Chine, Corée du sud, Indonésie, France, Malaisie, Pakistan, Philippines, Singapour, Thaïlande, Vietnam étaient représentés. Le CNRS, l’IRD et l’Institut Pasteur ont présenté leurs programmes régionaux. Les sessions STIC se sont concentrées sur les applications pour la gestion des risques naturels, la santé et les environnements humains, ruraux comme urbains. Les sessions BIO ont privilégié la santé et les enjeux de conservation de la biodiversité. A l’interface des deux programmes, les sessions Biotechnologies ont exploré applications médicales et industrielles.

Ce séminaire annuel se tenait pour la première fois en Indonésie. L’événement permet aux scientifiques de divers pays de se rencontrer et d’échanger sur leurs recherches respectives mais également sur les domaines de coopération privilégiés par leurs institutions pour développer des partenariats de long terme. Certains lauréats des précédents appels à projets exposent leurs recherches tandis que les candidats rencontrent des partenaires potentiels pour les AAP à venir.

L’édition 2014 a confirmé la prégnance des enjeux de conservation de la biodiversité, de prévention- gestion des risques naturels, de santé, des applications des STIC pour le développement rural et urbain dans les priorités des chercheurs asiatiques. La prédilection régionale pour la recherche appliquée s’explique par les défis immédiats affrontés dans ces domaines (santé, biodiversité, habitat, catastrophes naturelles) et leur poids sur l’avenir régional, notamment dans l’ASEAN. La recherche scientifique joue un rôle grandissant pour aider les gouvernements régionaux à développer des politiques adaptées.

Les choix thématiques des AAP 2014 reflètent les priorités de coopération de la France et des pays de la zone. STIC-Asie et Bio-Asie s’efforcent de préserver l’équilibre, indispensable à long terme, entre recherche appliquée et recherche fondamentale. Caractère innovant du projet, formation et transfert de compétences équilibrés sont des critères de sélection déterminants. Critères, montage et dépôt des projets sont détaillés dans les AAP. Clôture de l’appel le 31 août.

Les principaux partenaires français sont le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et ses instituts, l’Institut de recherche pour le développement (IRD), le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), l’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer (IFREMER), l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), l’Institut Pasteur, le Museum national d’histoire naturelle (MNHN), INRIA, l’Institut Mines-Telecom, l’Institut national de recherche agronomique (INRA) .

STIC-Asie et BIO-Asie sont mis en œuvre en partenariat avec le Bureau régional pour les Sciences en Asie-Pacifique de l’UNESCO (Jakarta).

46 projets STIC et 21 projets BIO ont été financés par le ministère des Affaires étrangères et du développement international depuis 10 ans.

Contact : Philomene ROBIN – p.robin@unesco.org

GIF


_

Dernière modification : 15/07/2014

Haut de page