Déclaration de l’Union Européenne sur les peines prononcées dans le procès des assaillants de membres de la communauté ’Ahmadiyah’

UNION EUROPEENNE
Délégation pour l’Indonésie et Brunei Darussalam

Jakarta, le 28 juillet 2011

La délégation de l’Union européenne, en accord avec les chefs de mission des pays européens en Indonesie, déclare :

La délégation de l’Union européenne prend note de la condamnation, à des peines de 3 à 6 mois, prononcée le 28 juillet contre 12 individus pour leur implication dans les violentes attaques contre des membres de la communauté Ahmadiyah. Ces attaques avaient coûté la vie à trois ressortissants indonésiens à Cikeusik (province de Banten) le 6 février 2011 .

La délégation de l’UE rappelle la nécessité d’assurer à toutes les religions et à toutes les minorités la protection adéquate de la justice et des services de police, y compris en punissant de façon suffisamment dissuasive les actes de violence visant ces minorités.
Avec ces importants principes à l’esprit, la délégation de l’UE partage les fortes inquiétudes exprimés par de nombreux Indonésiens, qui considèrent que les peines prononcées pour des crimes violents contre des minorités religieuses ou d’autres minorités devraient toujours être en proportion de la gravité des crimes commis./.

Dernière modification : 25/08/2011

Haut de page