Eruption du volcan Merapi

Le volcan Merapi est entré en septembre 2010 dans une nouvelle phase d’éruption active et crache des nuées ardentes et des cendres à intervalles irréguliers. Le bilan des victimes depuis le début de l’éruption s’élève à plus de 300 décès. Le niveau d’alerte du volcan reste à l’échelon maximal. Un périmètre interdit d’accès par les autorités locales est toujours en vigueur, même s’il a été progressivement réduit ; il s’étend selon les districts de 10 à 15 km autour du sommet du volcan.

L’aéroport de Yogyakarta a réouvert le 21 novembre, après deux semaines de fermeture ; les voyageurs sont cependant invités à vérifier préalablement que leur vol est maintenu.

Les voyageurs sont invités à ne pas se rendre dans la région de Yogyakarta, sauf raison familiale ou professionnelle, compte tenu des quantités importantes de poussières et de cendres en suspension dans l’air. Ceci vaut également pour les sites touristiques situés à proximité du volcan, en particulier Borobudur, à 30 km à l’ouest du Merapi, et Prambanan, à une vingtaine de km au sud-est du Merapi.

Il convient également de se tenir à distance des principales rivières, très exposées à de soudaines coulées de boues, de cendres et de débris volcaniques ; l’accès aux rives de plusieurs de ces rivières, y compris dans la ville de Yogyakarta, est restreint par les autorités.

Dernière modification : 07/02/2011

Haut de page