Escale à Jakarta de trois bâtiments de la marine française

Trois bâtiments de la marine nationale française effectueront une escale à Jakarta, au port de Tanjung Priok, du 24 au 28 mai 2011. Cette escale permettra de renforcer les liens d’amitié et de coopération entre les marines françaises et indonésiennes.

Le groupe naval français est constitué de trois bateaux. C’est la première fois qu’une force française aussi importante fait escale en Indonésie. Le Mistral est aussi le bâtiment français au tonnage le plus important à faire escale dans ce pays. Venant de Toulon (Sud-Est de la France), ce bâtiment est spécialisé dans les opérations amphibies. Il est particulièrement adapté aux interventions humanitaires ainsi qu’à la lutte contre les catastrophes naturelles. Il est accompagné du destroyer Georges-Leygues, basé à Brest (Ouest de la France), ainsi que de la frégate Vendémiaire, basée à Nouméa en Nouvelle-Calédonie. La frégate Vendémiaire effectue fréquemment des escales dans toute l’Asie du Sud-est et notamment en Indonésie. Elle a ainsi fait escale à Bali en 2010. Elle se rendra ensuite à Surabaya du 30 mai au 2 juin 2011.

Le bâtiment amphibie Mistral - JPEG

La mission du Mistral et du Georges-Leygues est triple : ces bâtiments effectuent des escales de prestige dans tout l’Océan Indien (par exemple, participation au salon IMDEX de Singapour). Ils embarquent également plus d’une centaine d’élèves-officiers, dont 18 étrangers, qui terminent ainsi leur formation initiale. Dans ce rôle, le Mistral remplace l’illustre Jeanne d’Arc, désormais retirée du service actif après 50 années sur toutes les mers du globe. Dans le cadre de ces missions, sont organisées pendant et autour de l’escale un grand nombre d’activités de coopération avec la marine indonésienne. Enfin, le groupe naval peut basculer à tout moment dans un mode plus opérationnel, si les circonstances l’exigeaient. Ainsi, lors du trajet depuis la France, il a déjà participé brièvement aux opérations d’évacuation humanitaire en Tunisie et à la lutte contre la piraterie au large de la Somalie. Ces épisodes sont bien entendu particulièrement formateurs pour les élèves-officiers qui apprennent ainsi sur le tas ce qui sera leur pain quotidien dans leurs affectations ultérieures.

Le destroyer Georges-Leygues - JPEG

Le Mistral, bâtiment de 20 000 t et de 200 m de long, mis en service en 2006, est l’un des derniers-nés de l’industrie navale française. Il suscite un fort intérêt à l’export et se prête très bien au soutien et à la promotion de l’industrie de défense française. Ainsi, le 25 mai après-midi, un petit salon de présentation de matériels de défense français est organisé à bord du bâtiment au profit de tous les services de l’administration indonésienne concernés, du ministère de la défense et des forces armées ainsi que des entreprises de défense indonésiennes. Une vingtaine de sociétés françaises de toutes tailles seront présentes ; certaines de ces sociétés sont déjà installées en Indonésie et y coopèrent avec l’industrie indonésienne. D’autres sociétés participent à des appels d’offre en cours, et les autres cherchent des opportunités de coopération. Ce salon est ainsi une occasion, pour la France et l’Indonésie, de développer des relations industrielles stratégiques dans l’esprit de la déclaration conjointe de partenariat agréée en décembre 2009 par le Président Susilo Bambang Yudhoyono et le Président Nicolas Sarkozy.

_

Dernière modification : 20/05/2011

Haut de page