L’AFD étend ses financements à une deuxième banque indonésienne, Bank Bukopin, en faveur des énergies renouvelables

L’AFD a signé le 11 février dernier un engagement financier de 50 MUSD avec la Banque Bukopin pour le financement des énergies renouvelables en Indonésie.


Il s’agit de la troisième ligne de crédit environnementale octroyée au secteur bancaire indonésien, après deux opérations en 2010 et 2013 de 100 MUSD chacune avec la Banque Mandiri.

Ce financement de l’AFD s’inscrit dans le cadre de son mandat d’intervention en faveur du développement d’une économie verte et solidaire, avec des objectifs de préservation des biens publics mondiaux et de lutte contre le changement climatique.

JPEG
La ligne de crédit à long terme – d’une durée de 10 ans - vise à financer sur la période 2014-2016 environ cinq projets d’énergie renouvelable pour contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’Indonésie et à réaliser les objectifs ambitieux de réduction des GES que s’est fixé son gouvernement (réduire de 26 à 41% les émissions d’ici 2020). Seront éligibles les investissements dans les domaines de l’hydroélectricité (au fil de l’eau et jusqu’à 15 MW). Une partie de la ligne pourra le cas échéant être utilisée au financement de projets biomasse ou d’énergie solaire.

Un volet d’appui technique est associé à ce financement pour renforcer les capacités d’instruction et de sélection des projets par la banque qui ainsi sera mieux à même d’apprécier le risque de ces projets d’un type nouveau pour elle. Des ateliers sur l’hydroélectricité et d’autres énergies renouvelables organisés par les experts de l’AFD se tiendront au cours de l’année 2014. Ils ont pour objectif de renforcer le savoir faire des équipes de la banque chargée de l’instruction des projets.

Dernière modification : 20/03/2014

Haut de page