L’Indonésie participe à l’Initiative pour la Paix au Proche Orient (03/06/16) [id]

La France a accueilli le 3 juin à Paris 28 délégations, dont la délégation indonésienne, pour une réunion ministérielle qui est la première étape de l’initiative qu’elle porte pour la paix au Proche-Orient.


JPEG
Cette réunion a été ouverte par le président de la République François Hollande et fut présidée par Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international.

Les participants ont dressé un état des lieux de la situation sur le terrain, qui fait peser des risques sur la solution des deux États.

Les moyens de préserver cette solution, de rapprocher les Israéliens et les Palestiniens, et de rétablir la possibilité de négociations de paix ont été évoqués, notamment par la préparation d’une conférence internationale fin 2016. L’objectif était de poser les bases d’une nouvelle dynamique de paix avec le soutien actif de l’ensemble de la communauté internationale.

Trois grands messages se dégagent des travaux :

  1. La solution des deux États est en grave danger. Nous approchons d’un point de non-retour.
  2. Il est urgent de recréer la confiance. Israéliens et Palestiniens, seuls eux, pourront faire la paix.
  3. Nous pouvons proposer un cadre et des soutiens qui permettront la tenue de négociations directes entre les parties.


Jean-Marc Ayrault présente l’initiative française pour la paix au Proche-Orient :


GIF

Le compte twitter du ministère indonésien des affaires étrangères a souligné la participation active de l’Indonésie sur ce sujet et le fait qu’elle soutenait une solution de paix à deux Etats sur les bases de la résolution de l’ONU de 1967.
Le ministre Jean-Marc Ayrault a remercié l’Indonésie pour avoir organisé il y a quelques mois à Jakarta une conférence extraordinaire de l’OCI sur la question palestinienne et sur Jérusalem.

JPEG

Pour en savoir plus :

Communiqué conjoint de la conférence

Dernière modification : 10/08/2016

Haut de page