La France soutient la coopération régionale dans la lutte contre les trypanosomes humains et animaux et leurs vecteurs [id]


Du 24 au 29 novembre prochain, la plateforme BioZoonoSEA organisera à Hanoï l’atelier de formation « Les insectes piqueurs, vecteurs de trypanosomes humains et animaux en Asie du Sud-Est, du terrain au laboratoire », en partenariat avec trois instituts vietnamiens, le NIMPE (National Institute of Malariology, Parasitology and Entomology), le NIVR (National Institute of Veterinary Research) et l’IEBR (Institute of Ecology and Biological Resources)

Dr Jumnongjit Phasuk, vétérinaire, entomologiste, Faculty of Veterinary Medicine, Kasetsart, University, Bangkok, Thailand et Dr Stéphane Herder, biologiste moléculaire, Institut de Recherche pour le Développement (IRD), Montpellier, France. - JPEG
Dr Jumnongjit Phasuk, vétérinaire, entomologiste, Faculty of Veterinary Medicine, Kasetsart, University, Bangkok, Thailand et Dr Stéphane Herder, biologiste moléculaire, Institut de Recherche pour le Développement (IRD), Montpellier, France.

GIF
Soutenu par l’Ambassade de France à Bangkok sur des crédits de la Délégation Régionale pour la Coopération ASEAN, l’atelier a pour objectif de partager les connaissances sur les trypanosomes et leurs vecteurs. Seront passés en revue les techniques de diagnostic en laboratoire, les modes de transmission, le traitement des maladies, ainsi que le piégeage, l’identification et l’étude des vecteurs, des insectes suceurs de sang (mouches et punaises hématophages).

Le caractère régional de l’atelier permettra le partage d’expérience de participants et enseignants-chercheurs du Viêt-Nam, du Laos, du Cambodge, de Thaïlande et de France. Quelques semaines plus tard, quatre jeunes scientifiques vietnamiens effectueront un stage sur la plateforme BioZoonoSEA, à l’Université de Kasetsart (Bangkok) afin d’approfondir ces méthodes et permettre leur application ultérieure dans leurs instituts d’origine au Viêt-Nam.

Surtout connus pour provoquer la maladie du sommeil en Afrique ou encore la maladie de Chagas en Amérique Latine, les trypanosomes sont aussi présents en Asie, où l’un d’entre eux provoque le surra, une maladie animale dont quelques cas humains ont été décrits en Inde. Enfin, un trypanosome fréquent chez le rat est parfois trouvé chez l’homme, comme cela fut le cas chez un enfant en Thaïlande il y a quelques années. Il convient donc d’être en mesure de réagir de manière adéquate en cas d’émergence de ces trypanosomes, tant chez les animaux que chez les humains.

GIF

BioZoonoSEA est la plateforme de biotechnologies pour la recherche et la formation sur les zoonoses parasitaires en Asie du Sud-Est ; elle est basée à la Faculté de Médecine Vétérinaire (FMV) de l’Université de Kasetsart et a été fondée en 2012 par deux universités thaïlandaises, l’université de Kasetsart (FMV) et l’université de Mahidol (Faculté de Médecine Tropicale) et deux instituts de recherche français, le CIRAD (Centre International de Coopération en Recherche Agricole pour le Développement) et l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement).

Dernière modification : 23/10/2014

Haut de page