Le printemps français en Indonésie

Editorial de Mme Catherine Boivineau, Ambassadeur de France en Indonésie

Quatre ans après sa création, le Printemps Français à Jakarta est devenu un rendez-vous incontournable dans la vie culturelle de Jakarta. Attendue, cette nouvelle saison (30 avril - 19 juin) s’annonce plus belle encore que les précédentes et nous avons l’immense plaisir d’avoir la célèbre chanteuse franco-indonésienne Anggun pour marraine. Son soutien apporte une nouvelle pierre à l’édifice des échanges culturels entre la France et l’Indonésie et conforte le Printemps français.

L’entrée en matière n’est pas des moindres : le CCF Jakarta vous emmène De Paris à Jakarta à la Galerie Nationale qui accueillera dans ses murs des œuvres d’une riche collection française des années 1950 d’artistes tels que Kandinsky, Vasarely, Soulages, Delaunay et bien d’autres, exposées aux côtés de peintures de célèbres artistes indonésiens de la même époque ainsi que des créations contemporaines s’inspirant de la collection française.

La suite de la visite est toute aussi prestigieuse. Passez une porte, écoutez le Quatuor Diotima et découvrez une musique de chambre audacieuse. Passez-en une autre et accompagnez ces danseurs de la compagnie Etha-Dam en terra incognita dans une création chorégraphique hip hop d’une acrobatique délicatesse. Au détour d’un couloir, vous croiserez le Mime Bizot qui vous enchantera par son silence. Pour gravir l’étage suivant, suivez la compagnie O Ultimo Momento qui délaisse les escaliers pour s’élever grâce à un mât chinois. Alors que Vincent Gapaillard, photographe de mode qui renouvelle le genre et à qui font appel les plus grands couturiers, vous ouvrira les portes d’un monde fantaisiste, les frères Ferré, dignes héritiers du grand Django Reinhardt, feront sonner leurs guitares sur des airs enflammés de jazz manouche. Soulevez un rideau et retrouvez vous sur la piste de danse ! Les DJs Didier Sinclair et The Micronauts auront les moyens de vous garder éveillés toute la nuit avec cette ‘‘French touch’’ si prisée de par le monde dans la musique électronique. Quant aux voisins du dessus, les rennais d’X-Makeena, ils vous promettent une fête de la musique dans une ambiance survoltée, avec un concert qui oscille entre la drum’n’bass et le hip hop dans un imaginaire débridé.

Clou du festival, la fantastique et électrique Bossa Fataka de la compagnie José Montalvo-Dominique Hervieu couronnera cette saison culturelle en un ballet contemporain alliant la musique de Rameau à une chorégraphie éclectique, ébouriffante et étonnante.

Le Printemps Français à Jakarta, c’est plus que jamais un défi audacieux, celui d’offrir au public une programmation pluridisciplinaire et de qualité. Nous sommes particulièrement heureux d’inviter de talentueux artistes indonésiens, du fameux Harry Darsono au tout jeune prodige du piano, Randy, et bien d’autres encore.

Le festival a désormais ses partenaires et mécènes fidèles, auxquels de nouveaux s’ajoutent chaque année, ils sont, eux aussi, la clé de voûte de l’événement. C’est le signe que cette manifestation continuera à s’élever avec les années. Je vous souhaite d’ores et déjà un excellent Printemps Français 2008 !

Pour connaître le programme du Printemps français

Dernière modification : 19/12/2011

Haut de page