Le repas gastronomique des français reconnu au patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Communiqué conjoint du Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire et du Ministère de la Culture et de la Communication

Paris, le 16/11/2010.

Le 5e Comité intergouvernemental des États parties à la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, réuni à Nairobi au Kenya, a inscrit aujourd’hui le repas gastronomique des français sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Le Président de la République avait annoncé le 23 février 2008, lors de l’inauguration du Salon international de l’Agriculture la candidature de la France auprès de l’Unesco pour voir sa gastronomie inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. En soutenant l’initiative de la mission française du patrimoine et des cultures alimentaires présidée par Jean-Robert PITTE, ancien Président de la Sorbonne, le Président de la République avait déclaré : « L’agriculture et les métiers qui la façonnent chaque jour sont à l’origine de la diversité gastronomique de notre pays ».

L’ensemble des départements ministériels concernés ont apporté leur soutien à cette candidature dont le dossier a été instruit par le ministère de la culture et de la communication.

Cette inscription au patrimoine immatériel de l’humanité implique la mise en œuvre d’un certain nombre de mesures concrètes visant à assurer la préservation du repas gastronomique des français, notamment en matière d’accompagnement éducatif dans les écoles, de recensement des éléments constitutifs de ce patrimoine immatériel et de manifestations culturelles. Ces mesures sont intégrées dans le programme national pour l’alimentation présenté par le gouvernement en septembre 2010 et seront mises en œuvre avec l’ensemble des partenaires institutionnels et privés concernés.

Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire, et Frédéric MITTERRAND, Ministre de la Culture et de la Communication, se félicitent de cette décision qui consacre la grande richesse du patrimoine alimentaire et culinaire français. Les deux ministères collaboreront étroitement, pour valoriser les produits alimentaires et les savoir-faire culinaires, encourager le tourisme gastronomique sur nos territoires, et développer la promotion du patrimoine alimentaire français à l’international.

Dernière modification : 15/12/2011

Haut de page