Mot de Madame l’Ambassadeur (18/09/2015)


JPEG Chers Compatriotes, Chers Amis de l’Indonésie et du Timor Leste,

En ma qualité d’Ambassadeur de France auprès de ces deux pays, je suis heureuse de m’adresser à nouveau à vous à travers le site internet de l’Ambassade.

Plus de deux ans après mon arrivée en Indonésie, j’ai déjà eu le grand plaisir de rencontrer bon nombre d’entre vous. Vous êtes aujourd’hui plus de 4000 à avoir choisi l’Indonésie et le Timor Leste pour y vivre. Je voudrais donc, tout d’abord, exprimer ma profonde gratitude pour le privilège qui m’a été donné de tisser des liens étroits et fructueux avec les peuples indonésien et timorais ainsi qu’avec la communauté française qui s’est établie dans cette région.

Je voudrais également vous assurer de ma disponibilité et de celle de cette Ambassade à renforcer les liens qui nous unissent et à vous aider dans vos démarches chaque fois que cela est utile.

Notre communauté sait transmettre son art de vivre et porter sa culture au-delà des frontières. La promotion et l’approfondissement de nos relations économiques et commerciales avec un pays qui offre de réelles opportunités d’affaires et d’investissements pour nos entreprises, petites et grandes, figure en bonne place parmi les tâches qui m’ont été fixées par nos Autorités. Plus de 160 entreprises françaises sont représentées en Indonésie et couvrent de nombreux secteurs. Certaines d’entre elles sont ici depuis près de 50 ans. D’autres entreprises, qui souhaitent s’y installer ou y investir, peuvent compter sur mon soutien actif et sur celui de Business France pour y parvenir.

La coopération scientifique, universitaire et culturelle est également de grande qualité. 1500 jeunes Indonésiens ont choisi d’étudier en France depuis 2011 : ce sont 400 étudiants nouveaux chaque année.

Au total, je mesure combien les liens qui unissent la France et l’Indonésie sont anciens et forts. L’Indonésie est assurément pour la France un partenaire de tout premier ordre tant au niveau multilatéral qu’au niveau régional. L’Indonésie a été le premier pays de l’Asie du sud-est avec lequel la France a signé un partenariat stratégique, en juillet 2011. Ce cadre est plus que jamais nécessaire pour relever des défis communs.

Le premier de ces défis est bien sûr l’avenir de notre planète. La France présidera à la fin de l’année à Paris la conférence mondiale sur le changement climatique (COP21). Je suis certaine que l’Indonésie, très touchée elle-même par le dérèglement du climat, contribuera à l’adoption d’un accord ambitieux à la hauteur de l’enjeu. L’objectif est de permettre et d’organiser la nécessaire transformation des économies vers un modèle sobre en carbone.

A côté de notre précieux dialogue politique sur ce grand sujet d’intérêt multilatéral (outre le changement climatique, je pourrais également citer la sécurité alimentaire), nos énergies sont mobilisées plus largement et de manière très concrète au service du développement durable, à travers l’Agence française de développement, qui dispose d’une agence à Jakarta depuis 2007. Je veux prendre pour exemple de cet engagement, à l’heure où le projet d’« axe maritime » constitue une priorité du président Joko Widodo, le soutien de l’AFD à la mise en place d’un centre national de prévision et de gestion des ressources marines en Indonésie (programme INDESO) ou encore la proposition d’une expertise en faveur de l’amélioration des standards, notamment environnementaux, observés dans les ports de pêche du pays (projet pilote ECOPORTS).

Un autre défi majeur à relever collectivement est celui de la paix et de la stabilité. La France accorde un intérêt particulier à l’ASEAN qui constitue un acteur essentiel de l’architecture régionale : preuve en est l’adhésion de notre pays en 2007 au Traité d’Amitié et de Coopération en Asie du sud-est, et mon accréditation depuis février 2013 comme Ambassadeur auprès du Secrétariat de l’ASEAN. La primauté de l’Etat de droit ou la lutte contre le terrorisme et la radicalisation retiennent également toute l’attention de nos Autorités. Je m’entretiens régulièrement de ces sujets avec les autorités indonésiennes, qu’elles soient politiques ou religieuses, mais aussi avec la société civile.

Enfin, je voudrais rappeler que la représentation de la France est dotée, ici à Jakarta, d’un siège conforme à ses besoins. En un seul et même espace de travail cohérent et confortable, se trouvent regroupés tous les services qui étaient précédemment localisés à différents endroits de la ville : la chancellerie politique, le service économique, Business France et l’Institut français. L’ouverture en novembre dernier de ces nouveaux locaux, de haute qualité environnementale, m’apparaît comme la preuve des moyens que la France entend se donner pour poursuivre les multiples missions que je viens d’évoquer.

En formant le vœu que notre site internet puisse contribuer à renforcer encore nos relations bilatérales avec l’Indonésie et le Timor Leste, je me permets de vous inviter à venir également consulter notre réseau social constitué sur Facebook et Twitter. Ces instruments nous permettent d’entretenir un dialogue permanent et dynamique. Bonne navigation à tous !

JPEG

Dernière modification : 18/09/2015

Haut de page