L’AFD renouvelle son soutien à la Banque Mandiri pour stimuler l’émergence des énergies propres et renouvelables [id]

L’AFD a procédé le 8 novembre dernier à la signature d’un engagement financier de 100 M USD avec la Banque Mandiri, la première banque commerciale indonésienne, pour le financement des énergies propres et renouvelables en Indonésie.

Il s’agit de la deuxième ligne de crédit environnementale octroyée à cette banque, après une première opération de 100 M USD mise en place en 2010 qui a permis de financer plus de 90 MW de capacité de production d’énergie soit d’origine hydraulique, soit à partir de la biomasse ainsi qu’une centrale gaz à cycle combiné.

JPEG
Ce financement de l’AFD s’inscrit dans le cadre de son mandat d’intervention en faveur du développement d’une économie verte et solidaire, avec des objectifs de préservation des biens publics mondiaux et de lutte contre le changement climatique.

Cette deuxième ligne de crédit à long terme – d’une durée de 10 ans - vise à financer de 2013 à 2015 une dizaine de projets d’énergie renouvelable. Elle contribuera à la réduction des émissions de gaz à effet de serre du pays à laquelle l’Indonésie s’est engagée en 2007 en se fixant des objectifs de réduction compris entre 26 et 41% de ces émissions d’ici 2020 (par rapport à un scenario dit « business as usual »). Seront éligibles les investissements dans les domaines de l’hydroélectricité (au fil de l’eau et jusqu’à 15 MW), de la biomasse, de l’énergie solaire, de la géothermie.

Un volet d’appui technique est associé à ce financement pour renforcer les capacités d’instruction des projets par la banque qui, ainsi, sera mieux à même de les sélectionner. Pour lancer ce programme un premier séminaire, dédié au sujet de l’activité de financement des projets d’énergie renouvelable par les banques commerciales sera organisé à Jakarta début 2014. Des partenaires bancaires de l’AFD dans d’autres pays émergents dont la Turquie, la Chine et l’Inde seront invités à ce séminaire afin de partager leur expérience du financement des énergies renouvelables avec la Direction générale, le Conseil d’administration et les principaux responsables des opérations de la banque Mandiri. La Banque d’Indonésie (Banque centrale) qui mène une action de promotion des activités de banque verte en direction des banques commerciales, sera également partie prenante à ce séminaire en tant qu’intervenante et participante aux panels de discussion et d’échange.

A titre d’exemple la première ligne de crédit de l’AFD à la Banque Mandiri a permis de financer des centrales biogaz sur 8 sites de production d’amidon de manioc. L’entreprise exploitante a mis en place un système de cogénération d’une puissance installée de 23.6MW à partir des eaux usées contenues dans les bassins acides annexés aux sites de production. Cette énergie renouvelable, entièrement utilisée par le système de production de l’entreprise, permet une réduction de 534 000 tonnes d’émissions de CO2 par an. D’un coût total de 41.3 millions de dollars, ce projet génère chaque année des économies d’énergie de 5.3 millions de dollars ainsi que des ventes de crédits carbone (CDM) pour 2.7 millions de dollars.

GIF
Liens utiles :
- AFD Indonésie
- Bank Mandiri

Dernière modification : 26/11/2013

Haut de page