Partenariat entre l’AFD et la banque Mandiri

Un partenariat entre l’Agence Française de
Développement (AFD) et Bank Mandiri :
100 millions de dollars pour
lutter contre le changement climatique


L’Agence Française de Développement (AFD) - représentée par son Directeur en Indonésie, M. Joël Daligault -
a signé le 17 juin 2010 une convention de prêt de 100 millions de dollars avec Bank Mandiri - représentée par son
Directeur de la trésorerie et des institutions financières, M. Thomas Arifin – en présence de M. Riswinandi, Deputy
President Director, de plusieurs administrateurs de la banque ainsi que de M. Sébastien Surun, Chargé d’affaires
a.i. de France.

JPEG
Cette ligne de crédit vise à financer les projets de sociétés publiques ou privées en faveur de la lutte contre le
changement climatique. Elle permettra à la banque de disposer de ressources adaptées (d’une durée pouvant aller
à 10 ans, y inclus un différé de paiement) pour favoriser les investissements de maîtrise de l’énergie : efficacité
énergétique, énergies renouvelables, dont la géothermie, ainsi que l’usage domestique du gaz en substitution au
fioul et au charbon. Ce concours contribuera à la mise en oeuvre de la politique du Gouvernement de lutte contre
le changement climatique - objectif d’ici 2020 de réduire d’au moins 26% les émissions de gaz à effet de serre du
pays - en apportant des solutions de financement accessibles aux opérateurs économiques.

JPEG
L’engagement de la banque Mandiri sur ce sujet est déterminant puisqu’il s’agit du premier établissement
financier de la place, avec une importante clientèle d’entreprises, et qu’elle devrait jouer un rôle pionnier et
moteur à l’égard du système bancaire.

Ce prêt s’accompagne du cofinancement à parité (AFD, sur son budget, et Bank Mandiri) d’un programme de
familiarisation/formation des équipes commerciales de la banque aux sujets « climat », afin de permettre à la
banque d’être en pointe sur ces thématiques, en vue de soutenir le développement d’une économie sobre en
carbone.

JPEG
Ce partenariat participe de la stratégie de l’AFD en Indonésie : il vient en complément de sa participation au
« Climate Change Program Loan » - programme triennal de réformes institutionnelles du Gouvernement - et des
financements de projets spécifiques du Gouvernement (exemple de la rénovation du système de distribution
électrique à Java et Bali). Cette opération constitue, en outre, le premier prêt « non souverain » (prêt direct
accordé sans passer par l’Etat et sans exiger la garantie de l’Etat) et non-concessionnel de l’AFD en Indonésie.

_

Dernière modification : 19/12/2011

Haut de page