Présidence française du G20 : la France et l’Indonésie ensemble pour la sécurité alimentaire mondiale

Bruno LE MAIRE, Ministre de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire s’est entretenu à Paris le 27 avril avec le Docteur SUSWONO, ministre de l’agriculture d’Indonésie, du renforcement des relations bilatérales dans le secteur agricole et des priorités en matière agricole de la présidence française du G20.

Le Docteur SUSWONO a confirmé le soutien du Gouvernement indonésien aux travaux du G20 pour définir des réponses coordonnées au niveau international face à la volatilité excessive des prix sur les marchés de matières premières agricoles, afin de renforcer la sécurité alimentaire mondiale.

Les deux ministres partagent la même analyse que le G20 doit permettre de définir des solutions concrètes pour empêcher des variations de prix soudaines et excessives conduisant à des crises agricoles et pour répondre aux crises lorsqu’elles surviennent. Les décisions du G20 devront en particulier :

- renforcer la coopération internationale en augmentant le potentiel productif des pays en développement afin de consolider leur sécurité alimentaire ;

- accroître la transparence des marchés, s’agissant en particulier des stocks ;

- améliorer la coordination internationale étant donné qu’aucun mécanisme de réaction rapide aux crises de marché n’existe actuellement ;

- traiter la volatilité des prix agricoles dans les pays les plus vulnérables grâce, notamment, à des réserves d’urgence et à des mécanismes de couverture des risques ;

- réguler les marchés financiers de dérivés sur matières premières.

Les ministres de l’agriculture du G20 et les principales organisations internationales se réuniront à Paris les 22 et 23 juin et proposeront un plan d’action pour répondre à la volatilité excessive des prix des matières premières agricoles.

Le Docteur SUSWONO a également présenté les actuelles politiques publiques relatives à l’huile de palme en Indonésie. Dans ce contexte, les deux ministres s’accordent sur la nécessité de protéger l’environnement.

Dernière modification : 02/05/2011

Haut de page