Rénovation du réseau de distribution électrique à Java et Bali

Rénovation du réseau de distribution électrique à Java et Bali : l’Agence Française de Développement (AFD) signe une convention de prêt de 50 millions de dollars avec le Gouvernement Indonésien

L’Agence Française de Développement (AFD) et le Ministère des Finances ont signé le 3 juin une convention
de prêt de 50 millions de dollars pour financer la rénovation du réseau de distribution électrique à Java et Bali. Le
Ministère des Finances était représenté par M. Rahmat Waluyanto, Directeur Général de la gestion de la dette, et
l’AFD par M. Joël Daligault, son Directeur en Indonésie. M. Sébastien Surun, Chargé d’Affaires a.i., Ambassade de
France, était cosignataire de la convention.

JPEG
Ce projet vise à réduire les pertes en ligne du réseau électrique et, partant, les émissions de gaz à effet de
serre du secteur mais également à améliorer la fiabilité du système électrique de Java-Bali et à accroître son
efficience économique. Le taux de « pertes techniques » du système électrique de PLN était estimé à 10,5% en
2008, dont 8,5% pour la distribution : des investissements sont donc nécessaires pour suivre la croissance de la
production (avec notamment le « crash program » de 10 000 MW en cours de réalisation) et de la consommation
d’électricité dans le pays. Le projet prévoit ainsi le remplacement et la mise à niveau des transformateurs
électriques surchargés, la construction de sous-stations de distribution de faible et moyenne tension ainsi que le
remplacement des lignes de transport et de distribution non fiables ou surchargées.

Le projet, qui sera mis en oeuvre par la société publique d’électricité PLN et dont le coût total est estimé à
119 millions de dollars, sera financé à parts égales par la Banque Asiatique de Développement (BAsD) et l’AFD
grâce à deux prêts à l’Etat de 50 millions de dollars chacun (rétrocédés à PLN), le solde étant pris en charge par
PLN. L’ensemble des travaux et installations d’équipements devrait s’effectuer sur une période de deux ans, avec
une mise en service prévue mi-2012.

Il s’agit pour l’AFD du premier cofinancement avec la BAsD en Indonésie, en faveur d’un projet
correspondant à son mandat dans les pays émergents, axé sur la lutte contre les changements climatiques.



Etablissement public, l’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis près de soixante-dix ans pour
combattre la pauvreté et favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Elle met en oeuvre la
politique définie par le Gouvernement français.

Présente sur le terrain dans plus de 50 pays et dans 9 collectivités d’Outre-mer, l’AFD finance et accompagne des
projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la
planète : scolarisation, santé maternelle, appui aux agriculteurs et aux petites entreprises, adduction d’eau,
préservation de la forêt tropicale, lutte contre le réchauffement climatique…

En 2009, l’AFD a consacré plus de 6,2 milliards d’euros au financement d’actions dans les pays en développement et
émergents et en faveur de l’Outre-mer. Ils ont notamment contribué à la vaccination de 1,8 million d’enfants,
l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable pour 7,3 millions de personnes et le soutien à 900 000
emplois dans le secteur productif. Les projets d’efficacité énergétique sur la même année permettront d’économiser
près de 5 millions de tonnes de CO2 par an.

Dernière modification : 19/12/2011

Haut de page