Visite d’une délégation de sénateurs du groupe d’amitié Indonésie - Timor oriental au Timor Oriental (17 au 20 septembre 2013) [id]

Mme Catherine Procaccia, Sénateur UMP du Val de Marne, Présidente du groupe d’amitié Indonésie Timor Oriental, Mr Jean-Jacques Lozach, Sénateur socialiste de la Creuse, Vice Président du groupe d’amitié, Mme Catherine Deroche, Sénateur UMP du Maine-et-Loire, Monsieur Jean-Pierre Chauveau, Sénateur UMP de la Sarthe et Mr Guillaume Gabison, Secrétaire exécutif du groupe d’amitié viennent d’effectuer un déplacement au Timor oriental, la première délégation française de sénateurs dans ce pays depuis l’indépendance du pays en 2002.


Le groupe d’amitié pour le Timor Oriental a été crée en 2012 et ce premier déplacement visait à rencontrer les institutions politique locale, économique et internationale et les organisations non gouvernementales sur le terrain. Ils ont également rencontré la communauté française.

Cette venue marque la volonté du groupe d’amitié de renforcer les relations entre la France et le Timor Oriental.

La coopération française au Timor Oriental propose une programmation culturelle, finance la venue d’experts pour l’assistance technique des institutions locales (Ministère des Finances, de la Culture, de la Mer, Défense et Sécurité) et participe à des projets de développement avec des ONG dans le cadre de la valorisation du patrimoine timorais et la formation professionnelle (Timor Aid, Handicap International)

Le Ministre des Affaires Étrangères et le Président du Parlement timorais ont montré une réelle volonté commune de poursuivre concrètement des projets de partenariat dans le cadre de la coopération politique, culturelle, linguistique et économique avec la France. Le renforcement de l’assistance technique par le biais de la formation est fondamental au Timor Oriental.

Le Ministre a invité les entreprises françaises à venir investir au Timor Oriental dans le secteur des infrastructures, le développement urbain, l’éducation, l’énergie. Le Ministre souhaite également mettre l’accent sur la langue française et la formation des timorais dans des écoles en France.

Le budget du pays augmente depuis 4 ans : il s’élève à USD 1,5 Milliards. Quant à la croissance du pays, elle est de 12%/an hors pétrole. Le fonds pétrolier correspondant à USD 13 Milliards.

Cette 1ère visite sénatoriale au Timor Oriental permettra de rendre plus visible en France un nouvel Etat où de grands opportunités sont à saisir.

Dernière modification : 21/10/2013

Haut de page