Projet INDESO : AFD signe une convention de prêt avec le Gouvernement Indonésien

Gestion de la ressource marine et de la pêche par modélisation – projet Indeso : l’Agence Française de Développement (AFD) signe une convention de prêt de 30 millions de dollars avec le Gouvernement Indonésien


GIF

L’Agence Française de Développement (AFD) et le Ministère des Finances ont signé le 18 juin 2012 une convention de prêt de 30 millions de dollars pour financer la protection de la biodiversité marine ainsi que la surveillance de la pêche en Indonésie via l’acquisition et la modélisation de données satellites.

Le Ministère des Finances était représenté par M. Rahmat Waluyanto, Directeur Général de la gestion de la dette, et l’AFD par M. Vincent Rousset, son Directeur en Indonésie. M. Bertrand Lortholary, Ambassadeur de France en Indonésie, était cosignataire de la convention aux côtés de Monsieur Sharif C. Sutardjo, Ministre des Affaires Marines et de la Pêche.

JPEG - 50.6 ko
M. Sharif C. Sutardjo, Ministre des Affaires Marines et de la Pêche et M. Bertrand Lortholary, Ambassadeur de France en Indonésie.
crédit photo : kkp.go.id

Ce projet vise à établir des pêches durables en Indonésie grâce à une bonne gestion environnementale côtière et à une meilleure lutte contre la pêche illégale. Ces objectifs seront réalisés à partir de l’exploitation et de la valorisation de données océanographiques spatiales.

La durée de réalisation du projet est estimée à 4 ans. Il sera financé par l’AFD et mis en œuvre par le Ministère des Affaires Marines et de la Pêche Indonésien (KKP). Le montant total du projet s’élève à 31.5 MUSD, dont 30 MUSD de prêt AFD assorti de conditions de taux concessionnelles.

Cette première coopération entre l’AFD et le KKP s’inscrit dans les objectifs du partenariat stratégique entre la France et l’Indonésie, signé le 1er juillet 2011 entre le Premier Ministre français, François Fillon, et le Président de la République d’Indonésie, S.B. Yudhoyono. De plus, elle constitue le fondement d’une collaboration future renforcée et centrée autour de « l’économie bleue », axe de développement stratégique pour les deux pays. En effet, le projet Indeso s’intègre non seulement dans la stratégie d’« industrialisation de la marine et de la pêche », mise au point en 2012 par le KKP, mais il répond également au mandat de « croissance verte et solidaire » de l’AFD en Indonésie par sa contribution à la préservation de la biodiversité marine et au développement d’outils d’adaptation aux effets du changement climatique.

GIF



GIF

Etablissement public, l’Agence Française de Développement (AFD) agit depuis près de soixante-dix ans pour combattre la pauvreté et favoriser le développement dans les pays du Sud et dans l’Outre-mer. Elle met en œuvre la politique définie par le Gouvernement français.

Présente sur le terrain dans plus de 60 pays et dans 9 collectivités d’Outre-mer, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète : scolarisation, santé maternelle, appui aux agriculteurs et aux petites entreprises, adduction d’eau, préservation de la forêt tropicale, lutte contre le réchauffement climatique…

En 2010, l’AFD a consacré plus de 6,8 milliards d’euros au financement d’actions dans les pays en développement et émergents et en faveur de l’Outre-mer. Ils ont notamment contribué à l’amélioration du service de collecte et d’évacuation des déchets pour 2.4 millions de personnes, à l’accès à l’électrification pour 3 millions de personnes et à la réhabilitation ou à la construction de pôles de transports qui seront empruntés par 85.8 millions de passagers par an.. Les projets d’efficacité énergétique sur la même année permettront d’économiser près de 5 millions de tonnes de CO2 par an.

Dernière modification : 22/06/2012

Haut de page